Le kyste ovarien est une croissance sur ou dans l’ovaire. Il peut être rempli ou plein de fluide. Au cas ou il serait solide, il est appelé une tumeur d ou la peur des patientes. Pour elles une tumeur ne signifie qu’une seule chose : un cancer, cependant une tumeur n est qu’un terme médical désignant une enflure. Les kystes ovariens peuvent revêtir plusieurs types à savoir : Les kystes fonctionnels, les kystes dermoïdes, cystadénomes et endométriomes les tumeurs de Brenner  et les fibromes.  Heureusement la plupart des kystes ovariens ne sont ni cancérigènes ni cancéreuses.

Bien qu’elles aient un kyste ovarien, beaucoup de femmes ne ressentent aucun symptôme. Le kyste ovarien peut, en fonction de son endroit  et de sa taille, exerce une telle pression sur la vessie qu’ il entraîne des douleurs abdominales, sexuelles et menstruelles. Parfois une douleur intense, des vomissements ainsi que des palpitations cardiaques peuvent survenir une fois que la tige liée au kyste ovarien subit soit une torsion ou une rupture.

kyste ovarien

Les signes et les symptômes d’un kyste ovarien peuvent comprendre:

 

  • Menstruations irrégulières – périodes peuvent aussi devenir douloureux, lourd ou plus léger que la normale.
  •  Une douleur dans le bassin. Cela peut être une douleur persistante ou une douleur sourde intermittente qui peut se propager à l’arrière et les cuisses.
  •  La douleur pelvienne peut apparaître juste avant le début de la menstruation.
  •  La douleur pelvienne peut se produire juste avant les extrémités de menstruation
  •  Dyspareunie – douleurs pelviennes pendant les rapports sexuels. Certaines femmes peuvent éprouver de la douleur et l’inconfort dans l’abdomen après les rapports sexuels.
  •  Pression sur les intestins
  •  Certains symptômes de la grossesse, y compris la tendresse et / ou nausées sein
  •  Ballonnements, gonflement, ou de lourdeur dans l’abdomen
  •  Les problèmes de vidange complètement la vessie
  •  Pression sur le rectum ou la vessie – le patient peut avoir à aller aux toilettes plus souvent, soit pour uriner ou passer un tabouret.
  •  Anomalies hormonales – dans certains cas rares, le corps produit des quantités anormales d’hormones, entraînant des changements dans la façon dont les seins et le corps.
  • ,

Un grand nombre des kystes ovariens passent inaperçues, mais les douleurs abdominales que pelviennes en sont les symptômes communs.  Les douleurs peuvent être causées par: La rupture du kyste, gonflement rapide sur où dans l’ovaire.

En dépit qu’il existe plusieurs types de kystes ovariens. Ceux qui sont fonctionnels restent le cas le plus commun. Ce type (kyste fonctionnel) englobe le follicule et l corps jaune. Pendant le cycle menstruel, un œuf se développe dans un sac appelé follicule se trouvant à l’intérieur des ovaires. Le plus souvent. Ce follicule libère on ovule néanmoins, le fluide à l’intérieure du follicule causer un kyste ovaire si ce sac ne se rompt pas.

Les sacs folliculaires subissent, généralement une dissolution après la libération d’un ovule. Mais il arrive parfois que les dits sacs ne se dissolvent pas .De ce fait un liquide supplémentaire risque de se former a l’intérieur du sac d’où l’accumulation du liquide d’un kyste.

Certains types de kyste ovarien, peuvent être comme suite :

  •  Kystes dermoides : excroissance en forme de sac sur les ovaires.
  •  Cystadénomes : tumeur non cancéreuses se développant sur la surface extrême des ovaires.
  •  Endométionnes : tumeur qui apparaît aussi bien a l’intérieur de l’utérus qui a l’extérieur.

Lorsque les ovaires contiennent une grande quantité de kystes une maladie appelée syndrome des ovaires risquent de se développe et de générer des problèmes d’infertilité si elle ne se fait pas traiter, donc le Kyste ovarien est un facteur d’infertilité.

Traitement Kyste Ovarien:

Une intervention chirurgicale est considérée également comme un traitement des kystes ovariens, mais il ne faut pas recourir qu’après que les médicaments n’aient pas concrétisé de louables résultats, Autrement dit, la chirurgie est comme un dernier recours.

Les remèdes a base d’herbe sont très efficaces pour traiter et contrôler le kyste ovarien, pour vu qu’on respecte la durée du traitement de trois a six mois. La période se prolonge selon la taille et des nombres de kystes ovariens présents. A cela le régime alimentaire qui joue un rôle majeur : Certains aliments peuvent donner à la maladie plus d’ampleur, d autre sont en mesure de la contrôler,  voir empêcher la récidive. Les légumes crus, les légumineuses, l’ail, les fruits, ainsi que les grains de toute sorte sont très connus pour apaiser l’inconfort et la récurrence. Méfier-vous de la caféine, de l’alcool, des viandes rouges, des œufs, du sucre blanc, des boissons gazeuses. Réjouissez-vous: Un nombre assez important de kystes ovariens se guérissent d’eux même et n’ont pas besoin de traitement quelconque.

Une dose quotidienne élevée de vitamine C, de Zinc, de vitamine B et un antioxydant efficace. Préviennent remarquablement courte une croissance anormale et assurent le contrôle de kystes ovariens.